Brevets / Logiciels

LettreInformaticienBelge

PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous tes ec2-54-80-185-137.compute-1.amazonaws.com
Monsieur le dput,

Je me permets de vous crire pour vous faire part de mon opposition aux brevets logiciels.

Le 30 juin prochain, il vous sera demand de voter pour ou contre la brevetabilit des logiciels.
Je viens de terminer des tudes d'informatique la Haute cole Rennequin Sualem Lige et j'utilise des logiciels libres depuis plus de 6 ans. Breveter un logiciel, ou des parties de celui-ci, revient signifier que toute personne voulant utiliser des parties du code source de ce logiciel devra payer des sommes d'argent considrables.
Pour un tudiant, un jeune informaticien ou encore une petite PME, il n'est pas envisageable ne fut-ce que de se renseigner sur des brevets potentiels (chaque anne, plusieurs milliers de brevets sont dposs aux tats-Unis ou au Japon).
Dposer un brevet sur un logiciel est galement chose impossible pour les personnes pr-cites (une somme de 25000 Euros ou plus est demande pour cela). Les grosses socits amricaines et japonaises qui dposent ses brevets ont galement des armes d'avocats prts sauter sur la plus petite occasion pour faire valoir "leurs droits".

Et nous, quels droits avons-nous ?
Pour l'instant, les 90% des ordinateurs que l'on trouve chez les particuliers utilisent des systmes Microsoft. Ces logiciels, outre leur instabilit et leur prix, cachent peut-tre ce que nous appelons des spywares, c'est--dire des espions permettant de renseigner Microsoft et ses collaborateurs sur les logiciels que vous utilisez, des sites internet que vous visitez et pourquoi pas des comptes bancaires que vous visualisez grce aux systmes de netbanking. Si rien ne le prouve, rien ne prouve galement le contraire. Si cela est dj grave pour un particulier, qu'en est-il des administrations, des socits ou encore de l'arme utilisant ces logiciels ?

Il existe une alternative cette informatique de contraintes. C'est l'informatique libre, ce sont les logiciels libres (GNU/Linux, ...). Ces logiciels sont librement tlchargeables, ils permettent d'tudier leur code source, de le modifier et de le redistribuer librement.

Jeune informaticien diplom, je ne veux pas pratiquer mon mtier sous le joug de grosses socits amricaines ou japonaises, m'empchant d'utiliser telle ou telle technologie car je n'en ai pas les moyens.

Aprs s'tre farouchement oppose au conflit en Irak, la Belgique acceptera-t-elle que l'entiret de son systme informatique soit rgi par les tats-Unis ?

En acceptant les brevets logiciels, vous signez la mort de centaines de PME dans notre pays mais galement partout en Europe.

Je vous remercie du temps que vous avez pris me lire, et souhaite, pour le bien de l'informatique et de la libert que vous votiez contre le projet des brevets logiciels.

Cordialement,
...
Commentaires [Cacher commentaires/formulaire]
Ajouter un commentaire cette page: